CHRISTINA ROSMINI

Christina Rosmini est une artiste aux multiples facettes. Comédienne, chanteuse, danseuse, musicienne et auteur, elle surprend et désarçonne ceux qui aiment classer les artistes dans des tiroirs étanches.

Née à Marseille, elle a gardé de ses origines espagnoles, corses et italiennes, une voix chaude et sensuelle, une présence étonnante, de la fantaisie et une émotion communicative.

-

De nombreuses rencontres et collaborations ont jalonné son parcours artistique riche et éclectique :

Après avoir acquis une solide expérience dans le chant et la danse, avec Roland Petit à l'école de l’Opéra de Marseille, à l'école du Studio des Variétés à Paris, puis dans la comédie musicale, jouant et dirigeant les arrangements vocaux de la compagnie Roger Louret pour les Z’Années Zazous aux Folies Bergère et les Années Tubes sur TF1, Christina rencontre d'éminents personnages qui enrichiront sa vie et sa carrière :

Andrée Chédid dont elle chantera les poèmes, Georges Moustaki qui l’invite à chanter au Casino de Paris et en tournée, Jean Marais avec qui elle joue dans l’Arlésienne, Michèle Bernard avec qui elle partira en tournée,   Paul Carpita  pour son film Marche et Rêve et Vladimir Cosma (co-écriture), Jean- Luc Revol et Jean-Luc Palies qui lui offriront des 1ers rôles féminins au théâtre dont celui de Carmen dans "Carmen La Nouvelle" en version bilingue français-espagnol.

Et celui qui l’encouragera à écrire et la conseillera : Etienne Roda Gil.

Sa rencontre avec Enrico Macias par Ahmed Youssef, lui permet de faire plusieurs concerts mémorables notamment à l'Olympia en janvier 2014 et au Caire en 2015.

Avril 2014, au Théâtre Toursky à Marseille, Christina réalise un de ses rêves les plus chers: chanter en duo avec un de ses maître : Paco Ibañez.

 

Elle partage la scène du Théâtre Silvain à Marseille avec Patrick Fiori et celle de "la Grande Comédie" à Paris avec Maxime le Forestier et avec Fabienne Thibeault à l'occasion de la soirée annuelle des Amis de Georges.

En 2018, elle rencontre le chanteur et chroniqueur Frédéric Zeitoun dont elle admire et partage la démarche artistique et l'"optimisme réaliste"..

Des musiciens de haute volée l'accompagnent depuis toujours dont Bruno Caviglia, Manuel Delgado, Xavier Sanchez, Sébastien Debard, Taofik Farah, José Luis Montón (Madrid).. etc.

En mars 2018 Les Amis De Georges décernent à Christina Rosmini le GRAND PRIX D'INTERPRETATION FEMININE 2018 qui lui vaudra un article particulièrement élogieux dans Libération, saluant du même coup sa création 2017 TIO, Itinéraire d'une enfant de Brassens (voir ci-dessous).

Un répertoire original et atypique : "Chanson française du Monde"

Elle nourrit ses compositions des musiques flamencas, orientales, sud américaines et tziganes, et de poésies de maîtres comme Lorca, Aragon, Violeta Parra, tout comme de grands auteurs de la chanson française comme Georges Brassens ou Etienne Roda Gil.

Ses textes écrits essentiellement en français (et parsemés d'espagnol, de corse, d'arabe, de ladino...) dans un style léger empreint de poésie, d’humour, d'engagement et de spiritualité, dégagent une identité profondément humaniste.

Son travail décline le plus souvent des thématiques autour de la Femme et de la Méditerranée.

Albums

Christina Rosmini est avant tout une artiste de scène qui crée et joue de nombreux spectacles musicaux depuis le début de sa carrière (voir ci-dessous). Elle produit néanmoins deux albums avec son répertoire original (et un single 5 titres D'Autres Rivages non commercialisé) :

Son premier album "Sous l’Oranger" sort en 2009 chez Harmonia Mundi, Le Chant du Monde - quatre concerts en juin 2009 au Café de la Danse, Paris.

Le deuxième intitulé "Lalita", voit le jour en 2016 chez L'Autre Distribution, sortie nationale et concert le 29 septembre 2016 au Zèbre de Belleville, Paris.

Des Tournées en France et à l'étranger

Avec ce répertoire original, elle crée les spectacles Escales puis Sous L’Oranger, D’Autres Rivages et Lalita et se produit sur la scène nationale et internationale dans de nombreux théâtres et festivals.

En France,

On la voit dès ses débuts dans des lieux prestigieux comme La Fiesta des Suds à Marseille, Des Suds à Arles, les Rencontres Méditerranéennes de Montpellier, Le Métissons à Marseille en 1ère partie de Radio Tarifa, le Festival en hommage à Salvador Allende à Paris au Magic Miror de Karine Saporta, le Grand Rex lors du concert en hommage au Che, au Café de la Danse à Paris, le Babelmed Music en programmation officielle, le Zèbre de Belleville à Paris à de très nombreuses reprises, l’Espace Julien en 1ère partie des chanteuses Noa et Mira Awad, dans le cadre des tournées CCAS à plusieurs reprises et dans de très nombreux autres lieux...

Longtemps estampillée "Musique du Monde" en raison des accents colorés de ses compositions, Christina Rosmini rencontre en 2015 Jean-Marc Dermesropian qui la programme en ouverture du Festival Georges Brassens à Vaison la Romaine, l'introduisant ainsi dans le milieu de la chanson française. De nombreux festivals suivront, comme celui de Barjac l'été 2017 salué par deux standing ovations.

Son spectacle D’Autres Rivages obtiendra la labellisation MP2013, "Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture​​".

Elle devient Marraine du Théâtre Silvain, théâtre de verdure à Marseille de 2800 places, et s'y produit en 2012 et 2013 pour deux concerts mémorables à guichets fermés.

Elle s'y produit également pour la fête de la musique 2013 accompagnée par les 45 musiciens de l’Orchestre Lyrique d’Avignon sous la direction de Samuel Jean.

Elle sera pour deux soirées sur la scène de l'Olympia en janvier 2014 où elle remporter un vif succès en 1ère partie d'Enrico Macias.

Le Théâtre Toursky à Marseille la soutient en l'accueillant en Résidence pour chacune de ses créations.

Elle s'y produit régulièrement depuis 2007.

 

A l'étranger,

On la retrouve en tournée au Brésil, Festival Mostra SESC de Artes Mediterraneo à Sao Paulo, en Tunisie pour la Fête de la Musique (Centre Culturel Dar Cherif Djerba), puis en 2018 à Sousse pour le Festival Voix des Femmes avec le projet ISHK et pour l'ouverture de la Cité de la Culture à Tunis en présence du Ministre de la Culture, en Egypte (le Caire), en Allemagne (Berlin et Basdorf 2016), en Italie (Naples 2017), en Espagne (Tarragona 2015), en Inde (Cochin 2009, 2013, 2015, 2016...).

Elle a le soutien du Forum Femmes Méditerranée et de la Fondation Anna Lindh qui l'amène à se produire dans différents pays.

Des créations de "Théâtre musical"

Christina Rosmini est aussi une artiste engagée qui a écrit des œuvres de "théâtre musical" sur fond d'Histoire.

Elle créé au Théâtre du Balcon pour le Festival d’Avignon 2002 Al-Andalus​​ Le Jardin Des Lumières, un spectacle qui évoque l’harmonie régnant entre les trois religions du Livre pendant sept siècles en Espagne, co-écrit avec Daniel San Pedro, mis en scène par Jean-Luc Revol et dans lequel elle partage la direction musicale avec Vicente Pradal.
 

Puis elle créé (écrit et met en scène) en 2006 Au devant de la Vie, spectacle musical sur le Front Populaire les premiers Congés Payés et la guerre civile espagnole qui remporte un vif succès dans toute la France, spectacle qu'elle reprend en 2016 à l'occasion des 80 ans des Congés Payés.

 

Cette même année 2016, à l'occasion du 80ème anniversaire de la Guerre d'Espagne et de l'exécution de Federico Garcia Lorca, elle crée au théâtre Toursky, à Marseille, un spectacle musical sur la vie et l'oeuvre du poète, intitulé El Niño Lorca avec le principe d'écriture suivant :

Ecrire à partir de l'intégralité de l'oeuvre du poète (qu'elle adapte en français), l'histoire de ce dernier sous la forme d'un conte musical.

Cette création sera chaleureusement saluée par la presse et le public et reprise au Fest'Hiver d'Avignon au théâtre du Balcon, ainsi qu'en juillet 2016 au Festival d'Avignon Off au Théâtre Les Trois Soleils puis en tournée nationale.

Un album des chansons du spectacle El Niño Lorca verra le jour fin 2018 dans le cadre du partenariat avec le Festival DON QUIJOTE et les dates en novembre à l'Alhambra à Paris.

En juillet 2017, elle crée au Festival Avignon OFF, au Théâtre du Grand Pavois, suite à une résidence au théâtre Toursky, un nouveau spectacle musical intitulé TIO, Itinéraire d'une enfant de Brassens à partir du même principe d'écriture que celui utilisé pour El Niño Lorca, mais cette fois c'est la plume de Georges Brassens qu'elle tisse non pas pour raconter l'histoire de ce dernier, mais pour témoigner de son propre parcours de vie : Depuis l'arrivée à Marseille de ses grands parents espagnols, italiens et corses, jusqu'à aujourd'hui. Elle nous y révèle comment Brassens a "élevé" sa famille en lui donnant accès à la poésie, à la culture, grâce à ses chansons exigeantes et profondément humanistes.

L' album des chansons du spectacle TIO, Itinéraire d'une enfant de Brassens verra le jour en juillet 2018 à l'occasion du Festival Avignon Off 2018, reprise au Théâtre du Grand Pavois (17h).

Artiste engagée toujours

L'engagement de Christina Rosmini l'amène également à donner des spectacles en milieu carcéral, ou elle allie concerts et rencontres avec les détenus, dans des Maisons d'Enfants, et dans le cadre des soirées FAITES DE LA FRATERNITE du Théâtre Toursky.

 

Ce même engagement l'amène à suivre la Mahatma Amma, figure sprirituelle et humanitaire, dans ses oeuvres et ses tournées européennes ainsi qu'à l'Ashram d'Amritapuri dans le sud de l'Inde.

Elle se produit régulièrement dans le cadre de concerts caritatifs ainsi que pour la venue annuelle d'Amma à Paris et au Zénith de Toulon.

 

Un clip est réalisé en 2015 par Christian Boustani et Axel Clévenot sur sa chanson intitulée "Dans les bras d'Amma".

Autres aventures

La voix multicolore de Christina l’amène également à doubler films et dessins animés (en France et en Espagne), à prêter sa voix pour des musées et documentaires, à chanter dans plusieurs films (dont Bernard Stora "Elles et Moi") et à enregistrer de nombreux titres pour les albums du Reader Digest).